avatar
Arrivé(e) le : 22/06/2016
Posts : 301
Avatar : /LOVE
Crédits : by killer from a gang

ASSISTANT EN LIGNE
Voir le profil de l'utilisateur

Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele
Mer 1 Mar - 20:42


Ada & Manuele

Journée de merde quand tu viens, quand tu tiens. Tout aurait bien pu se passer, chacun aurait pu rentrer chez soi, retrouver sa tasse à café, son chat ou son gosse. Chacun aurait pu repartir tranquillement les pieds en éventails profiter d'une soirée sans se casser le cerveau à réfléchir sur la situation galère dans le tiers-monde. Non vraiment.
N'empêche qu'il est 18h30, que même si y'avait pas tant de monde que ça dans les rues, Ada elle a poussé un peu trop le champignon. Ada a trop tiré sur la vitesse, Ada elle a freiné bien sec quand elle a vu l'autre bagnole arriver. A qui la faute ? Faudrait en discuter. Parce que y'a eu un accrochage, personne est mort.
Mais putain. Le flippe ultime doublé d'une seconde ou deux de vie-qui-défile-sous-les-yeux.
La bosse.
Ah ça va chier. Ou pas ?
avatar
Arrivé(e) le : 31/01/2017
Posts : 194
Avatar : jeffrey dean morgan.
Crédits : (poups)/avatar

EST EN COUPLE (POUR LE MOMENT)
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1282-h-barzakazam

Re: Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele
Jeu 2 Mar - 14:30


c’était pas le réflexe powerpoint entre quatre murs de l’auto-école. c’était plus instinct de survie sur lit d’hôpital. j’ai pas freiné, j’ai essayé de l’éviter jusqu’à l’impact. façon fast and furious, j’ai même cramé mes pneus dans la manoeuvre. la projection à travers le pare-brise n’a pas eu lieu, ça aurait fait un trop bon spot télé. avec le corps suspendu dans le vide, enfourché par une prison de verre. le sang partout, le témoignages poignants des proches, le sanglot qu’on ravale mais qui passe très bien face caméra. ça n’a pas duré plus de trois secondes. c’est même pas la durée d’un baiser décent. j’ai même pas eu le temps de voir le best of de ces cinquante dernières années. c’est dommage, l’idée me plaisait. le genre de conneries qu’on garde pour soi, comme la chanson de ses propres funérailles. les grands discours de circonstance. j’ai pas eu le temps, et j’aurais dû freiner. mais j’ai paniqué. j’ai paniqué parce que ça semblait inévitable. parce que c’était pas moi. ça peut pas être moi. je respecte le code comme un putain de nazi. c’est à peine si j’ose effleurer l’idée de me garer sur une place handicapée. ça peut pas être moi. c’est mathématique! aussi fluide que 1 et 1 font 2. cette voiture allait définitivement trop vite. la tôle a dérouillé, j’me souviens plus si ça a fait boum, ou plank, ou kraak. trois secondes, ça se perd très vite, surtout quand on manque d’oxygène. la ceinture c’est bien. sécurité qu’ils disent. qu’ils répètent à longueur de temps. ils oublient juste de préciser à quel point ça fait un mal de chien. comment elle coupe le thorax en deux. c’est comme une scie à métaux. ça peut même pas sortir un cri de grande terreur, y a plus rien qui fonctionne correctement. c’est confus. je sais juste que je dois sortir de la voiture. constater les dégâts. faire marcher ses jambes. appeler mon assurance. ect ect.
je fixe le véhicule en face de moi. j’ai comme un hoquet de surprise.
oui, je n’ai pas percuté un arbre. y a une vraie personne à l’intérieur. ou deux. ou trois. j’en sais rien. je reste ventousé à mon siège, paniqué. je vérifie si j’ai bien mon téléphone et les papiers du véhicule. de la carcasse. déchiquetée. j’ai un pincement au coeur. c’est même pas ma voiture, c’est celle d’illaria. et chaque mouvement compresse un peu plus ma poitrine, je sors péniblement. me dirige vers l’objet du délit. il ne me faut pas longtemps pour apercevoir le conducteur. qui est une conductrice. après on m’accusera d’être misogyne et de faire des généralités. sauf que voilà, c’est quand même une femme. et femme ou pas, j’vais pas payer la note pour ses beaux yeux. parce qu’elle semble pas raide morte, ça bouge à l’intérieur. et je continue à m’dire que c’était pas moi. comme pour me convaincre et me donner bonne figure.
c'était pas moi.
avatar
Arrivé(e) le : 05/02/2017
Posts : 76
Avatar : anna mouglalis.
Crédits : andychéri (av.) astra (sign.)

ATTEND L'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1433-f-fatale

Re: Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele
Dim 12 Mar - 20:52


c'est la faute à l'auto-radio qui gueule une chanson d'amour des années 80, du pied coincé sur la pédale de l'accélérateur. la main au volant et l'autre qui tient la cigarette, du revers essuie une larme factice entre la fatigue, la colère, la déception, un mélange  d'émotion direct dans le mixeur et quand ça explose ça se brise partout, les vitres qui s'envolent et la pression de l'air. comme un grand boum un peu plus silencieux du nucléaire, mais avec la même sensation d'avoir le coeur qui se décroche de la cage thoracique et la vie qui défile comme une conne devant ses yeux. se revoir gosse en train d'étriper un pauvre lapin en tissu, on a vu mieux en flashback post-accident mais il va falloir faire avec. c'est retour à la réalité avec la voiture neuve défoncée et peut-être un cadavre sur le dos et merde, elle a même pas le matos pour le faire disparaître où le couleur au fond du fleuve le plus proche, ou le lac, ou n'importe quoi putain. elle veut pas se retrouver en taule et ça à pas le temps de se rejouir d'être en vie. juste de respirer un grand chose et de jurer un bon merde. merde elle a eu la peur de sa vie ada, merde elle aurait pu crever comme une conne avec avoir survécu à des tirs ennemis et merde sa jambe lui fait beaucoup trop mal mais ça peut pas être pire que sa dignité et le regard entre le noir café et le le clébard du type planté comme un con devant sa bagnole. déjà un bon point, ils ont l'air tous les deux en bon état - par contre, c'est le temps qui l'a pas raté lui. elle sait plus si ça doit la rassurer. merde, où est son paquet de clopes.
merde. chier. voilà.
« eh papi arrête de mater mes nibards cinq minutes et vient m'aider un peu, p't'être que t'es ok avec ton infractus mais j'ai la hanche qui m'fait son syndrome parkinson donc. aide moi un peu. » histoire de le tirer de sa pseudo léthargie. elle arrive à se pencher pour attraper les papiers sous le siège passager. c'est encore là, ouf. maintenant se tirer de là, défoncer la portière, se relever en ayant pas l'air trop secouée, ou alcoolisé, ou quoi que ce soit. « si madame voulait chanter votre taco, bah elle peut se réjouir, le destin vient de lui envoyer un petit coup de pouce pseudo-divin. vous m'remercierez plus tard. »  elle sait pas ce qu'on dit dans ces cas là. déjà qu'elle sait pas dire bonjour sans provoquer une troisième guerre mondiale dans le quartier.
avatar
Arrivé(e) le : 31/01/2017
Posts : 194
Avatar : jeffrey dean morgan.
Crédits : (poups)/avatar

EST EN COUPLE (POUR LE MOMENT)
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1282-h-barzakazam

Re: Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele
Dim 26 Mar - 23:23


papi. elle s’prend pour qui la pauvre femme? c’est pas sa hanche qui est niquée, c’est sa caboche qui a besoin d’une totale refonte. c’est pire que pas convenant. c’est s’foutre expressément de la gueule du monde. la mienne en l’occurence.
mais j’vais pas faire le sale gamin, même si ça m’gonfle d’avance, d’arrondir les angles. c’est pas le bon moment, pour amorcer une vendetta. j’ai encore un peu de mal à réaliser la vitesse à laquelle j’aurais pu m’envoler. et y a encore tous les scénarios qui tambourinent à la porte pour me donner la flippe de ma vie. j’ai pas la tête à mater des nibards. des boules peut-être. mais des nibards non.
le genre stress post-traumatique à trois balles. le genre à faire des croche-pattes en pleine course. j’vais pas céder. plonger la tête la première dans une forme de manichéisme à la con mais quand même. ça me semble de plus en plus évident qu’elle est perchée, l’autre. il lui manque juste la hanche en plastoc pour parfaire le tableau déjà pas glorieux. je traîne les pieds jusqu’à sa carcasse démantelée, pas vraiment enchanté à l’idée de lui porter assistance. mais je suis pas si mauvais - je m'exécute, sans perdre le nord. j’suis bon ; pas complètement débile.
- j’suis pas secouriste donc, on ferait peut-être mieux d’appeler le 112. ouais, j’ai pas l’air comme ça mais j’suis pas en état de porter son poids mouche sur deux kilomètres. j’me sens pas dans ma forme olympique. j’me sens incapable de tout en fait. cracher mon venin à la limite, c’est un peu près tout. j’ai déjà grande peine à respirer normalement sans tirer dans le larmoyant et taper dans le pathos.
- en plus vous allez très certainement chouiner, j’supporte pas les trucs comme ça. ça m’file des boutons. la réponse est non, j’vais pas passer son bras autour de mon cou galvanisé par la figure ‘preux chevalier du dernier acte’. alors je reste à une distance raisonnable, histoire de me donner bonne conscience sans pour autant me muer en figure héroïque. j’ai pas la dégaine pour t’façon. puis elle me tape sur le système donc j’ai pas envie. tout simplement.
- j’suis pas convaincu que madame voulez changer de taco comme vous dîtes. mais j’remercierai votre assurance plus tard. je range ma paperasse dans la poche arrière de mon jeans. j’ai clairement pas l’intention de débourser un seul centime. y a pas besoin d’épiloguer je pense, j’sais pas ce que vous avez foutu mais personnellement j’ai strictement rien à me reprocher. ok j’ai pas freiné, mais j’ai pas foncé à vive allure pour m’encastrer dans son moteur moi. puis j’ai pas les thunes pour racheter une bagnole donc la question est plus ou moins réglée.

Re: Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele



Loterie des rps - Shit happens / Ada et Manuele
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ordre repêchage 2011 + loterie
» Loterie comtale sur les mines les 19/10 et 20/10
» Mandats pour la Grande Loterie du Comité des Fêtes
» Loterie Dean Youngblood
» Loterie au draft 2013 et les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: Le coeur de la ville :: La Cittadella-
Sauter vers: