avatar
Arrivé(e) le : 30/01/2017
Posts : 109
Avatar : Kimmy Schram
Crédits : Arcadie — Bazzart

ATTEND L'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

« C’est grave, doc’ ? » — ft. Sienna
Ven 7 Avr - 19:18



     
Sienna & Ambrosia

       

     
C’est grave, doc’ ?

Hmpf… Si la cendrée avait toutes les raisons du monde de venir voir sa tante, il en était une, pourtant, qui l’avait bien vite guidée vers son quartier : Calliope. Leur dernière rencontre avait soulevé quelques soucis majeurs, et, dans sa trop suave jeunesse, Ambrosia ne parvenait pas à se faire violence et se persuader que ce n’était, après tout, qu’une passade. Parce que, non, soyons honnête, ce n’était plus une simple passade, un ‘crush’ d’adolescente, une lubie soudaine qui finirait, en trouvant autre chose d’intéressant, par passer pour finir aux oubliettes, dans un coin de sa tête, perdue entre les petites hontes enfantines ou les bobos du bac à sable.

Il avait fallu se rendre à l’évidence : la jeune Renaldi en pinçait pour l’américaine. Bien sûr, elle avait glissé un mot à Zizi, sans trop s’aventurer, mais il lui semblait nécessaire, salutaire, même, pour son cerveau fatigué, de se tourner vers Sienna pour aller cueillir quelques conseils avisés. Et, par une si douce journée, la gamine avait jugé bon de partir à pieds, pour se perdre dans la ville et faire un peu le tri, dans ce qu’elle aurait à lui confier ou lui avouer. Vérone l’apaisait. Son architecture, ses ruelles pavées, tout la berçait dans une sérénité dont elle avait terriblement besoin, aujourd’hui. L’air sentaient le beau temps, et, prenant bien soin de ne pas passer par les ruelles qu’elles connaissaient déjà par cœur, Ambrosia découvrait d’autres coins, d’autres petits bijoux que la ville gardait encore en son sein.

S’arrêtant devant une bâtisse qu’elle connaissait bien, la cendrée sonna à la porte d’entrée, attendant patiemment que sa tante vienne lui ouvrir. Déjà, les idées fusaient dans sa tête, et, le discours qu’elle avait préparé, mentalement, sur la route, se dissipait, noyés par les angoisses et la crainte de s’ouvrir complétement à quelqu’un sur une chose qu’elle n’arrivait pas elle-même à comprendre totalement. Enfin, on lui ouvrit et le visage de Sienna suffit à faire taire sa caboche et à lui arracher un sourire. Oui, oui, tout irait bien, elle en était certaine. « Coucou… Erhm. Désolée, j’ai pas appelé avant de venir. Je te dérange ? T’es avec un patient ? » Ah ! Elle aurait peut-être du y penser, tiens. Sa tante était douée, pour écouter, panser les plaies, rassurer et donner des conseils, et pour cause : elle était psychiatre. Pas le genre qui fout des ordonnances à la pelle, non. Non, elle était de ceux qui soignent l’âme et éponge les larmes avant de donner des cachets.

Un peu gênée de débarquer ainsi, Ambrosia sourit, presque timide, et passa sa dextre dans ses boucles grises. « Si tu veux, je peux attendre. Je peux prendre rendez-vous, s’il le faut. C’est une situation de crise, une urgence super urgente ! » Elle riait doucement, priant pour que sa tante soit seule et ait du temps à lui consacrer. « J’crois que j’ai un faible pour quelqu’un, mais genre… C’est vraiment pas le genre de personne qu’on souhaiterait, pour sa fille… Ou sa sœur… ou sa nièce. » Là. Si avec ça, Sienna n’était pas curieuse, au moins… Ambrosia n’avait plus qu’à lui montrer tous les dessins de nu qu’elle avait faits ces derniers jours. Si elle avait une légère obsession sur une certaine personne ? Nonnnnn. JAMAIS.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


     
« C’est grave, doc’ ? » — ft. Sienna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» Accent Grave sur la tête des ex-militaires haitiens.
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Problème grave
» « L’amour est impossible, rien n’est grave » [PV Arya & Dyonisos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: Le coeur de la ville :: Le quartier de San Zeno :: la zone résidentielle-
Sauter vers: