avatar
Arrivé(e) le : 22/03/2017
Posts : 10
Avatar : Rose Byrne
Crédits : ORESTE

ATTEND L'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1807-f-phedre

(f) Phèdre
Mer 22 Mar - 23:50


Phèdre
37 ans - San Zeno - célibataire - Rose Byrne

#italia #family #vérone #love #movie

le/la contacter

je suis plutôt...
compréhensive - patiente - prudente - sensible - aimante - fiable - observatrice - cultivée - indépendante - attentive - méfiante - obstinée - très maîtrisée - peu expansive - autoritaire - rancunière - pudique - exigeante dans ses relations - perfectionniste -

Yeux : marronProfession : psychiatre
Cheveux : châtainAlcool : en soirée
Mensurations : 1m68, 52kg, longiligneTabac : déteste la fumée
Style : classiqueAlimentation : mange de tout
Origines : européennesPéchés mignons : fruits de mer - mauve
Sexualité : hétérosexuellePetits plus : lentilles de contact, et occasionnellement lunettes
Musiques
1. Hey Jude — The Beatles
2. Someone Like You — Adèle
3. Honeymoon — Lana del Rey
4. Modern Love - David Bowie
5. Uptown Girl - Billy Joel
Films
1. Love Actually — Richard Curtis
2. Edward aux mains d'argent — Tim Burton
3. Le Grand Bleu — Luc Besson
4. Les Mémoires d'une geisha — Rob Marshall
5. Shutter Island — Martin Scorsese  
Livres
1. Hamlet — Shakespeare
2. Antigone — Jean Anouilh
3. Les Hauts de Hurlevent — Emily Brontë
4. Les illuminations — Rimbaud
5. Sur la route — Jack Kerouac
Passions diverses
1. Le patin à glace
2. Ecrire des scenariis qui ne seront jamais utilisés
3. Lire de la poésie
4. Se rendre au théâtre
5. Lire des histoires à sa fille pour l'endormir le soir
à propos de moi

Quel est votre meilleur souvenir ? Difficile de choisir. J'en dénombre une dizaine. Cela va de l'obtention de chacun de mes diplômes, à mon installation dans mon premier cabinet à Rome jusqu'à la naissance de ma fille. Faut-il vraiment décider entre tous ? Mes études m'ont permis de devenir qui je suis, la première année validée a été un profond soulagement pour moi, mais aussi particulièrement important. Premier échelon atteint, première étape acquise. Quand je suis arrivée au bout de mes études et je suis devenue psychiatre, ça a été... Rha, je n'ai même pas de mot pour le décrire. Ce fut un véritable accomplissement. Je m'en souviens comme si c'était hier. Quant à la naissance de ma fille, je crois qu'il est inutile de vous dire à quel point j'ai été heureuse. Exténuée, mais heureuse.

Votre plus grand rêve ? J'imagine que mon plus grand rêve ressemble à celui de tous les parents. Vous l'avez compris, j'espère vivre assez longtemps pour voir ma fille, grandir, étudier le métier qu'elle voudra, aimer une personne digne d'elle et plus tard fonder une famille. Ou pas d'ailleurs, tant qu'elle est heureuse, ça me convient.

Avez-vous des peurs ou des phobies ? Honnêtement ? Les rats. J'avais six ou sept ans, je descendais les escaliers en plein milieu de la nuit pour me rendre à la cuisine... Eh bien, j'ai croisé un rat. J'ai sursauté, lâché la lampe torche et couru partout. Autant vous dire que ça n'a pas beaucoup plu à ma famille.

Êtes-vous plutôt sportif(ve) ? Oui. Enfin, je crois. Une fois par semaine, j'emmène ma fille à la patinoire. C'est en quelque sorte notre rituel. Le samedi après midi, comme je ne travaille pas, nous y allons ensemble. Autant en profiter avant qu'elle n'ait l'âge d'avoir honte de sortir avec sa vieille mère. Est-ce que se promener au centre ville pendant une heure ou deux compte comme un sport ? Je marche énormément. Il faut marcher au moins une heure par jour, vous savez ? Alors, je le fais. Parfois, je m'autorise un petit footing le soir d'une demi-heure. En principe cela arrive trois à quatre fois par semaine.

Quel événement de votre vie vous a le plus marqué(e) ? Mon divorce sans aucun doute. J'ai rencontré de nombreuses personnes qui ont souffert de leur divorce et je ne m'imaginais pas à leur place. Je pensais ne jamais en arriver là jusqu'à ce que je découvre que mon mari me trompait. Qu'il soit souvent en déplacement pour son travail (il est pilote d'avion) ça me semblait acceptable. Je savais déjà avant notre mariage que ce serait difficile. Mais qu'il aille voir ailleurs... Comment vous dire ? Il l'a senti passer le divorce. Il était hors de question qu'il continue à me prendre comme une idiote longtemps. J'ai demandé le divorce presque aussitôt. Ça a été long, fastidieux, certaines personnes ne me prenaient pas au sérieux ou me demandaient sans cesse "mais tu t'en es pas rendue compte avant ?". Bah à vrai dire, non. Je vous passe toutes les remarques cinglantes que j'ai entendues, mais je crois que ça a rendu d'autant plus difficile ce divorce.

Pourquoi avez-vous choisi la profession que vous exercez actuellement ? J'aime les gens, les êtres humains. J'ai toujours été fascinée par le comportement des personnes qui m'entouraient. Etant quelqu'un de discret depuis toujours, j'écrivais des histoires et je m'attardais tout particulièrement sur mes personnages. Puis à force de creuser, je me suis vraiment intéressée à la psyché des gens. Ce projet s'est formé petit à petit au fil de mon adolescence. Ce n'était pas soudain, vraiment pas. Et aujourd'hui, je pense être une bonne psychiatre. Je fais bien mon boulot, alors pourquoi arrêter ? Je pense que je te stopperai seulement quand les poules voleront et auront des dents en or massif.

Et si vous étiez un animal ? Je dirais une chouette ou un hibou. Ces animaux représentent la sagesse, l'intuition, le savoir. Si je devenais un animal, j'aimerais être quelque chose de respecter et d'apprécier par les gens.

Depuis quand êtes-vous à Vérone ? J'ai emménagé à Verone il y a sept mois maintenant. Rome me rappelait de mauvais souvenirs et ma fille Sara avait beaucoup souffert du divorce, surtout à l'école, donc la solution de Vérone m'a paru tout à fait logique. J'ai un peu de famille ici.

Quel est, selon vous, votre plus grande qualité ? Souvent, on complimente l'attention que je porte aux gens, aux détails, à mon entourage. Généralement, je vois quand quelque chose ne va pas. C'est certainement ça ma plus grande qualité, ma capacité d'écoute, à me mettre à la place des autres et saisir toute l'ampleur de leur mal être. Je fais attention aux petites dames qui traversent la route, aux chiens égarés, aux chats qui se baladent dans les jardins ou aux enfants perdus qui cherchent leur maman. C'est une qualité essentielle à mon travail et je pense vraiment que les autres apprécient ceci chez moi. Quand je m'intéresse à quelqu'un ou à quelque chose, je prends le temps d'observer l'objet de ma curiosité. Je ne veux pas passer à côté de quelque chose de majeur et d'important.

Et votre pire défaut ? Cela vous étonnera peut-être, mais il s'agit de mon incapacité à exprimer mes sentiments, mes émotions. Je ne suis pas quelqu'un de tactile, mais pas non plus une personne froide (je souris quand même). Mais c'est vrai que je prends peut-être trop sur moi et que les autres ne savent pas quoi penser, ou sur quel pied danser. Face à n'importe quelle situation, je demeure toujours très calme, presque stoïque. Je pense que c'est une déformation professionnelle. Quand on travaille au contact de personnes malheureuses, parfois instables, il faut savoir prendre du recul, ne pas s'officialiser des résistances qu'on rencontre... C'est très difficile parfois, on a envie de pleurer. Du coup, ça m'a appris à me maîtriser au quotidien, à ne pas pleurer ou hurler. Je ne parle que très rarement de mes sensations à mes proches. Toutefois, j'arrive à passer outre avec les membres de ma famille, mais c'est vraiment un travail sur soi de tous les jours.

Que pensez-vous de votre famille ? Je connais un dessin animé que ma fille regarde en boucle. L'un des personnages principaux dit quelque chose de ce genre (vous reconnaîtrez peut-être ) : "une belle et grande famille, c'est comme cela que ça doit finir". Les contes de fée propagent à peu près la même idée "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Non, je ne vous dis pas tout ça dans le but de vous noyer sous des citations. Je viens moi-même d'une famille assez grande, je suis la dernière d'une fratrie de cinq enfants et pour tout vous dire, une grande famille ce n'est pas aussi "beau" que cela. Je n'ai jamais vraiment lié de relation avec mes aînés la faute à notre différence d'âge probablement. Je ne pense pas que ça m'ait empêché de grandir et me construire correctement. Je veux juste dire qu'une famille, c'est très différent de ce que racontent les histoires. Bref, je m'égare. Pour en revenir à ma famille, je dirais qu'elle est finalement comme toutes les autres avec ses failles et ses forces. Je ne pense pas de mal de mes frères et sœurs, sauf peut-être du plus âgé qui aurait pu mieux faire avec ses enfants, selon moi, mais passons. Pour ma famille "mari et enfants", sachez que je suis divorcée depuis presque un an maintenant et que comme vous l'avez noté, j'ai un fille. Je crois que les termes pour me caractériser seraient les suivants "mère célibataire" même si célibataire ne convient pas forcément à ma situation. Je ne m'en veux pas d'avoir quitté mon mari et avoir mis de la distance entre lui et mon enfant. Il n'était plus vraiment père depuis un moment...

Que pensez-vous des rencontres sur internet ? En vérité, je n'en sais rien. Comme dans la vie de tous les jours, je suppose qu'il y a de tout : des gens biens, et des personnes qui ne cherchent qu'à avoir un coup d'un soir. Il m'est difficile de vraiment juger pour le moment. Une amie m'a fortement conseillé de m'inscrire sur Love. Apparemment, depuis mon divorce, je ne vis que pour ma fille et mon travail. Je dirais qu'il y a un peu de vrai là-dedans. Alors, je me suis laissée tenter. Qu'est-ce que je risque ? Une déception ? Et si j'étais agréablement surprise, on sait jamais, après tout.

Et sinon, les réseaux sociaux, ça vous branche ? A vrai dire, pas vraiment. Cela ne m'intéresse pas. Je ne suis inscrite ni sur instagram, ni sur facebook, ni sur twitter. C'est certainement sympathique pour les jeunes de communiquer de cette façon, mais ça ne m'intrigue pas vraiment. Poster des photos, des commentaires, des messages plusieurs fois par semaine... Déjà, j'en ai pas vraiment le temps, mais en plus ça peut tourner rapidement à l'obsession. Et je préfère ne pas étaler ma vie sur internet.

Que regardez-vous en premier chez un homme/une femme ? Connaissez-vous Georges Rodenbach ? Il a écrit une phrase célèbre que beaucoup citent sans vergogne "Les yeux sont les fenêtres de l'âme". J'approuve totalement cette idée. S'il est facile de mentir, croyez-moi les yeux révèlent toujours la pensée et les sentiments de quelqu'un. Comprenez alors pourquoi je regarde les yeux de mon interlocuteur en premier. Je cherche à y déceler une vérité cachée. Étant psychiatre, je me dois comprendre le mieux possible la psyché de mes patients, leurs douleurs psychiques. Peut-être est-ce une déformation professionnelle après tout. Je ne sais pas. Mais je peux vous dire que c'est le premier détail auquel je fais attention : les yeux et plus précisément le regard.

Quelle est votre premier rendez-vous idéal ? Mon premier rendez-vous idéal ? Difficile à dire. Je dirais que j'en ai pas vraiment. Si quelqu'un souhaite m'inviter à un dîner, je ne dirais pas non. Mais à vrai dire, je préfère plutôt les déjeuners en terrasse entre midi et deux. J'aime profiter de quelques brises de vent ou de quelques doux rayons de soleil. J'aime les sorties moins classiques une promenade dans le centre historique. Ce que j'apprécie surtout, ce sont des moments simples, sans prise de bec. A savoir aussi, j'aime payer ma part lorsque je vais au restaurant. Mais je crois que n'importe quel homme fuirait dès qu'il apprendrait que je suis mère d'une fille de huit ans.

(Vous pouvez sans aucun problème ajouter un paragraphe de présentation à toutes ces questions ! Veillez simplement à écrire à la 1ère personne puisque le personnage se présente lui-même aux autres !)

vous & moi

Je ne cherche pas vraiment l'âme sœur. Existe t-il quelqu'un fait pour nous ? Je ne saurais répondre à cette question et j'imagine que beaucoup se la posent. Mais cela ne signifie pas que je ne crois pas à l'amour. Il existe une différence majeure entre amour et âme sœur.  Ce que  je recherche, c'est quelqu'un de présent, qui me respecte et accepte vraiment ma fille. Sara est une personne très importante de mon existence et je ne tolérerai pas un compagnon qui ne l'apprécie pas à sa juste valeur. C'est un point essentiel sur lequel je ne reviendrais pas. Aussi, je pense que quelqu'un qui sait me surprendre et me faire rire aura plus de chances de me séduire. Mais je ne veux pas forcément d'une perle rare. J'accepte les défauts des autres, mais je veux qu'ils répondent à certaines exigences. Vous me direz certainement "rien de plus logique".
avatar
Arrivé(e) le : 22/06/2016
Posts : 301
Avatar : /LOVE
Crédits : by killer from a gang

ASSISTANT EN LIGNE
Voir le profil de l'utilisateur

Re: (f) Phèdre
Lun 27 Mar - 10:51


Profil certifié conforme à la charte de l'assistant amoureux /LOVE.
Mise en ligne officielle : 27/03/17

Désormais, vous avez accès à la fonctionnalité "messagerie en ligne". Que diriez-vous de commencer à discuter avec d'autres membres ? N'hésitez pas à actualiser régulièrement votre profil, plus il sera renseigné et plus vous attirerez l’œil.
(f) Phèdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Phèdre : coupable ou non coupable ?
» Arnaud Legrand
» Phèdre ✝ Le courage, c'est de traverser tout nu un village de cannibales.
» Phèdre ✝ Pauvre dindon psychopathe !
» Faire la crêpe au soleil [Erin&Phèdre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: L'entrée à Vérone :: /LOVE : profils & discussions :: Les profils validés-
Sauter vers: