Arrivé(e) le : 29/01/2017
Posts : 55
Avatar : abigail spencer
Crédits : soha

ATTEND L'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1026-f-pythagore

here's to us (giago)
Lun 6 Fév - 17:38


here's to us
EXORDIUM.
Tu n'as que quelques centaines de mètres à parcourir à pied pour rejoindre les bâtiments de l'université et le bureau de Jago. C'est l'une des raisons pour lesquelles tu as préféré retrouvé ici plutôt que dans un bar ou chez lui, à l'autre bout de la ville, à San Zeno. Il y toujours trop de monde dans les bars. Trop de monde, trop de bruit, trop d'éléments extérieurs qui te perturbent et que tu ne maîtrises pas. Tu n'aimes pas ça. Tu aimes pouvoir tout contrôler, tout comprendre. Tu ne fréquentes ce genre de lieu que quand tu y es vraiment obligée. Le bureau de ton frère est au contraire un lieu apaisant, rassurant. Depuis un moment déjà, tu as pris l'habitude de t'asseoir dans l'un des gros fauteuil en cuir installés là et de t'y blottir, les jambes contre ton corps. Il est déjà sept heures passées quand tu frappes à la porte et que Jago t'invite à entrer. Tu ne t'excuses pas d'arriver si tard, tu sais que ton frère a tendance à s'éterniser au bureau et tu avais de ton côté plusieurs opérations de programmées, dont une t'a demandée plus de temps que prévu. Tu n'aimes pas quand les choses ne se passent pas comme prévu. Tu ne l'embrasses pas ou ne l'enlaces pas en rentrant. Tu n'es pas tactile et il n'a pas besoin de ça pour savoir que tu l'aimes. Avec les années, avec le temps, il est l'une des rares personnes à avoir compris qui tu es vraiment et qu'il te sert à rien de te brusquer pour obtenir un résultat. C'est l'une des raisons qui font que tu lui fais confiance. Qu'est-ce que tu me proposes aujourd'hui ? Tu lui parles du vin, évidemment. Malgré vos personnalités et vos centres d'intérêts différents, le vin est l'une des choses qui vous rapprochent. Comme si un Sorabella pouvait faire autrement. Vous avez grandi au milieu des vignes. Vous y avez couru, vous vous y êtes cachés de vos parents. C'est dans votre ADN. Comment va Leo ? Et Isla ? Ce n'est pas forcément dans tes habitudes te prendre des nouvelles de quelqu'un, même un proche. Ce n'est pas un automatisme, un besoin que tu as et puis tu trouves toujours ça surfait. C'est une convention, quelque chose qu'on fait pour se faire bien voir de son interlocuteur et lui laisser penser qu'on s'intéresser à lui alors que la plupart du temps, on n'écoute pas vraiment la réponse. Avec Leo et Isla, c'est différent. Leo est ton filleul et a toujours eu une place très spéciale dans ta vie. Ce rôle de marraine, Jago t'a touchée au plus profond de ton coeur en te l'offrant. Et Leo, c'est certainement le premier être humain que tu as cherché à chérir, à protéger envers et contre tout. Quand à Isla, elle vient souvent dans la foulée. C'est la femme de ton frère aîné alors même si vous n'avez pas forcément de points communs ou de complicités, tu sais que c'est important.
Arrivé(e) le : 07/06/2016
Posts : 1010
Avatar : michiel huisman
Crédits : masayume (avatar)

ADMINISTRATION
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t949-h-apollinaire

Re: here's to us (giago)
Mer 15 Fév - 10:42


Il était libre, Jago. Libre de rester des heures ici. Personne ne l'attendait à la maison, son fils était chez sa mère, Isla partie. Il savait qu'il resterait longtemps ici, jusqu'à tard dans la nuit avant de reprendre le chemin de sa maison. Son rendez-vous avec Gia lui donnait une excuse supplémentaire pour jouer les forcenés de travail. Travail qu'il avait laissé de côté pour se plonger dans un roman de gare sans intérêt. Sa journée, elle avait été particulièrement longue, il ne voulait pas se replonger encore et encore dans ce cours à préparer, dans ces dernières copies à lire, dans ce roman qu'il devait relire pour le présenter à ses élèves. Son prochain cours, il parlerait voyages en total improvisation. Il savait que ce serait intéressant. Qu'il grimperait sur les tables pour surprendre ses élèves. Ses cours, Jago, les voulaient comme une scène de théâtre. Son charisme et sa passion faisait le reste. Gia venait de frapper à la porte, son livre abandonné et ses pensées laissées de côté, il lui avait ouvert. Elle était entrée, comme habituellement. Elle s'était installée dans ce fauteuil qu'il lui réservait quand elle venait.« Qu'est-ce que tu me proposes aujourd'hui ? » Il aimait cette franchise verbale dont faisait preuve Gia. Elle ne prenait pas la peine d'utiliser les formalités, les politesses. Jago, il savait qu'elle n'avait jamais été douée pour ça. Jago, elle lui plaisait comme ça, sa petite sœur. Sans fioritures, brute de décoffrage. C'était sa manière de dire qu'elle était là, aussi aimante qu'elle le pouvait. « Un des meilleurs vins de la famille. Je l'ai piqué dans la cave des parents. » Comme il le faisait régulièrement. Ses parents savaient mais ne disaient rien. Jago, il ne buvait que ça. Il n'offrait que ça. Il ne vivait que pour ce vin qu'il avait goûté il y a longtemps. Le seul qu'il savait apprécié, décrire et critiquer. Il avait déjà préparé l'arrivée de sa soeur. Deux verres à vin qu'il avait sorti d'un placard de son bureau. De beaux verres que lui avaient offert un ancien élève en remerciement. Un cadeau bien apprécié pour ces soirs où Gia venait le rejoindre, pour ces soirs où il ne voulait pas rentrer. Il avait débouché le vin il y a plusieurs dizaines de minute, il avait pris la température ambiante qu'il fallait pour une dégustation improviser. « Comment va Leo ? Et Isla ? » Son fils, sa femme. Leo, il vivait sa vie entre celle de son père et celle de sa mère. Leo, il vivait la vie d'un adolescent normal, en quelque sorte. Ecole, maison, copain, jeux vidéos. Des journées basiques. Il allait bien, Leo. « Il va bien, il vit sa vie de jeune garçon. Je crois qu'il est amoureux. » Il avait des étoiles dans les yeux quand son téléphone venait à sonner. Un sourire béat qu'il tentait de cacher. Pourtant, Jago savait. Il savait parce qu'il avait eu les mêmes réactions il y a vingt ans. « Et Isla est en déplacement, elle devait voir une amie à Naples. Elle est arrivée hier matin. » Il n'osait dire que son départ lui faisait du bien, qu'il se sentait plus libre de ses gestes. Jago, il était soulagé de la savoir loin de lui. Encore une fois, il fuyait la réalité qui pesait sur son mariage. Mariage détruit, par sa faute. Mariage poussière. « Et toi ? Le boulot, ça va ? » Gia ne s'étendrait pas sur elle, il le savait. Mais en bon grand frère, il devait prendre des nouvelles, s'informer sur la vie de sa petite sœur.
here's to us (giago)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: Le coeur de la ville :: Le Borgo Venezia :: Les bâtiments universitaires-
Sauter vers: