avatar

Invité

(Willa) give me love
Mar 31 Jan - 19:15




❝oops, i did it again, i played with your heart❞
got lost in this game
C'est une soirée calme, de celles durant lesquelles ses filles sont parties chez des amies, de celles durant lesquelles il s'est mis aux fourneaux, ce qui relève de l'exploit, pour mijoter un bon petit plat à sa copine qui ne devrait plus tarder. Lumières tamisées, bougies allumées et table dressée, il a envie que ce soit spécial, qu'ils puissent enfin se retrouver après cette mauvaise période ayant fait vaciller leur couple, et quoi de mieux qu'une ambiance romantique ? Sur la table, bien en évidence, parce qu'après tout, faut que ça captive son attention aussitôt aura-t-elle posé ses fesses sur la chaise, trônent deux billets pour Paris où il a déjà réservé les visites des plus beaux musées, parce qu'il sait combien l'art, c'est son truc à elle. C'est qu'il a envie de faire les choses, bien, cette fois-ci Paolo, et il se rend compte qu'avoir une personne comme Willa à ses côtés, ça ne se reproduira peut-être plus jamais. Alors il essaye de ne pas mettre le feu à la maison, ne rien brûler et quand il entend la porte s'ouvrir, il a ce petit sourire en coin. Il pourra dire ce qu'il voudra, ils pourront se disputer autant qu'ils souhaitent, et ça arrive sans doute un peu trop souvent, elle lui manque chaque fois que leur couple vole en éclats. C'est peut-être à cause de son tempérament trop explosif, ou peut-être à cause de celui de Paolo, jugé trop passif sur certains points, il en sait trop rien. Parfois, il associe leur relation à une tempête, dévastatrice, anéantissant tout sur son passage, et il se demande si ça en vaut vraiment la peine, de se déchirer de la sorte pour un oui ou un non. Il n'en sait rien et puis il réfléchit, plus il s'y perd. Ce qu'il sait cependant, c'est que quand ils se retrouvent tous les deux, il peut pas s'empêcher de sourire, comme un gosse le fait la veille de Noël. C'est beau et magique. Si ça pouvait rester comme ça tout le temps, il l'épouserait sans aucun doute.

Ses sourcils se froncent automatiquement. Est-ce qu'il est supposé réfléchir à ce genre de choses ? Parce qu'elle ne lui en a jamais parlé, et lui depuis la mort de Maria, la mère de ses filles, il n'a plus jamais abordé le sujet avec aucune fille. Si ce n'est sa mère et ses sœurs qui prennent un malin plaisir à lui mettre la pression pour savoir si Willa est la bonne. Willa, qui arrive justement à sa hauteur, vers qui il se tourne pour l'embrasser. « Malheureusement pour toi, ça sera du risotto aux champignons ce soir. » Son sourire s'étire un peu plus, il hausse doucement les épaules, comme s'il ne s'avait pas que c'était son plat préféré, comme si toute cette petite mise en scène était dénuée de la moindre intention. Il essaye de lui faire plaisir, et puis c'est pas comme si faire preuve de romantisme relevait du véritable effort chez lui, c'est sans doute ce qui provoque ce succès au sein de la gente féminine. Il lui prend la main, l'attire vers la table où il lui tire la chaise, comme un véritable gentleman. C'est ce qu'il est après tout, non ? « T'as quelque chose de prévu le mois prochain ? » Il a presque envie de rajouter mécaniquement : "parce que toi et moi, on s'envole pour la capitale Française." Paris, c'est pas la ville de l'amour, par hasard ? Si ça pouvait allumer une certaine étincelle en eux, ça serait vraiment top.



© Pando
avatar

Invité

Re: (Willa) give me love
Mar 31 Jan - 22:13



give me love
paolo

Les cheveux lisses stressés sur le côté, portant une robe moulante bordeaux. La robe s'accordait parfaitement à ton corps qui soulignait tes courbes. Quelques petits touches de mascara, du rouge à lèvre et des bijoux qui parsèment ton corps afin de te rendre davantage plus éblouissante. Élégante dans cette accoutrement, Paolo t'avait simplement invité chez lui. Aucune extravagance, une routine dont tu avais l'habitude. Cependant ce soir, c'était différent, un moment de paix après une période orageuse. Tu appréciais beaucoup le jeune homme, un regard dans lequel on se perd, un corps dont on rêve, des paroles envoûtantes. Pourtant. Hélas, les tumultueuses disputes dont votre couple était victime vous brisait, chaque fois un peu plus. Tu tenais à lui, plus que tu ne l'imaginais. Tu ne voulais pas le laisser partir, mais la passion des choses, l'extrême de vos personnalités vous amenait toujours à la frontière volcanique d'une explosion. Des mots violents qui se perdaient, des cris, des hurlements, des instants difficiles. Même pour toi, qui ne cessait de vouloir paraître forte. Sauf que ça te détruisait. Ton petit coeur était encore trop jeune pour être traiter de la sorte. À croire que vous appréciez les montagnes russes pour recommencer, encore et encore. Les retrouvailles étaient belles et passionnelles mais un jour cela cesserait. Tu seras lassé et déçue. Tu ne voulais pas en arriver là. Paolo était un jeune homme parfait, un idéal masculin qui correspondait parfaitement à tes attentes. Tu devais faire des efforts, lui prouvait que tu pouvais le mériter. Parce que votre différence d'âge pouvait te faire défaut, manquer de maturité à son égard, or ce n'était pas ce que tu voulais. Ce soir, tu ne voulais pas égarer de ta pensée l'idée que tu devais agir comme une femme. Et non une gamine capricieuse. Tu devais le faire succomber comme la première fois pour lui faire oublier ses périodes intempestives.

Tu marches d'un pas allongé, les jambes fines, illusions des hauts talons que tu portais, déterminée à rejoindre ton homme. Tu es presque à la fin du chemin, le sourire aux lèvres, tu étais une enfant, c'était indéniable. Malgré tes efforts pour rester une femme, rien qu'à l'idée de retrouver les bras de cet homme te rendait toute pantoise. Tu frappes timidement, avant de rentrer et de remarquer l'ambiance tamisée qui s'impose à toi. Cela sentait bon. Une odeur de champignon, tes papilles étaient aux aguets. Tu te débarrasses de ta veste avant de venir vers Paolo et lui déposer un baiser sur les lèvres. Un sourire qui ne se dessine sur tout ton visage lorsqu'il émet les mots : risotto aux champignons. C'était un ange. Tu te mords délicieusement la lèvre avant de sourire et glisser tes mains contre son corps. Tes lèvres effleurant les siennes avant de finir par les glisser contre sa mâchoire. « Je suis une femme comblée ! » Tu te détaches de lui, voulant admiré les efforts de décorations rien que pour toi. « Surtout avec un homme romantique et cuisinier. » Tes atouts qui ne t'échappaient pas, c'était certain. Ton regard est à nouveau interpellé par une question. Le mois prochain, tu n'avais rien de prévu. Le sourire qui se dessinait sur le visage du jeune homme annonçait une surprise ou du moins quelque chose. « J'ai absolument rien, mais que me vaut tout ce privilège ? » Demandes-tu faisant allusion à tout ça, le plat, l'ambiance, lui, son sourire. Tu étais curieuse et actuellement, tu désirais qu'il satisfasse ta curiosité.

© ACIDBRAIN
avatar

Invité

Re: (Willa) give me love
Mer 1 Fév - 23:34




❝oops, i did it again, i played with your heart❞
got lost in this game
« Je suis une femme comblée ! » Elle se mord les lèvres, c'est quelque chose qui fait littéralement fondre Paolo qui laisse glisser les mains sur les épaules de la jeune femme, puis le long de ses bras pour finalement venir enserrer sa taille. Elle a parfois l'air si fragile, presque frêle, surtout comparé à lui. Leur entourage trouvent qu'ils sont mignons à deux, quand ils ne sont pas occupés à se hurler dessus, et le principal : les filles de Paolo adorent Willa. Au fond, il se dit que l'adorer, c'est pas compliqué : elle est vraiment attachante. Surtout quand elle le regarde comme ça. « Surtout avec un homme romantique et cuisinier. » Il ne peut empêcher un petit sourire satisfait de venir étirer ses lèvres, alors qu'il l'embrasse une nouvelle fois. Elle a le don de l'amadouer, avec tous ces compliments et lui en fait un peu de même avec sa cuisine et ses belles paroles. C'est vrai qu'elle est chanceuse, parce qu'après tout, il y a bien que pour elle (et pour ses filles) qu'il cuisine, Paolo. Même pour lui, il ne prend pas la peine de le faire. « J'ai absolument rien, mais que me vaut tout ce privilège ? » Un nouveau sourire vient fendre le visage du jeune homme, plus énigmatique cette fois-ci, comme s'il voulait faire durer le suspens, animer un peu plus sa curiosité. Finalement, il s'appuie contre le plan de travail, bras croisés et hausse doucement les épaules. « J'ai juste envie de te faire plaisir. » Il marque une pause, fait quelques pas dans sa direction, vers la table et il saisit les deux billets d'avion à destination de Paris. Il les agite sous son nez avant de les lui donner en mains propres. « Je me disais juste qu'on avait tort de toujours se disputer de la sorte. On devrait profiter. » Profiter de tout. Profiter d'elle, d'un voyage pour se retrouver, d'un voyage pour lui faire plaisir, parce qu'il a vraiment envie de voir ses yeux pétiller, il a envie de l'entendre parler pendant des heures entières des musées qu'ils iront visiter, des œuvres d'art dont il ignore tout. Et puis il sait qu'elle rêve de visiter de Louvre depuis des années, alors c'est l'occasion.

« On y passera sept jours. J'espère que ça sera suffisant pour faire le tour de tout ce dont tu m'as si souvent parlé ! Quoique la liste est longue, avec une telle fan d'art... » Il retourne en direction de la cuisine pour finaliser la préparation du risotto, lui tournant le dos durant quelques minutes. Il paraît que Paris est la capitale de l'amour, en plus d'être la ville lumière, alors si ça pouvait rabibocher leur couple de façon définitive, ça pourrait l'arranger. « J'ai déjà réservé nos tickets pour le Louvre, j'te fais confiance pour le reste ! » Il garda pour lui l'hôtel et les restaurants qu'il avait réservé, parce qu'après tout, il avait envie de préserver une certaine dose de romantisme et surprise à son égard, tout de même. Alors qu'il terminait la cuisson du plat, il entendit son téléphoner sonner, signalant qu'il venait de recevoir un message et lança distraitement un regard en direction de Willa. « Tu veux bien regarder qui c'est pour moi ? » Et pendant qu'elle s'exécutait, il leur servit deux assiettes qu'il vint déposer à table, un sourire ravi dessiné sur les lèvres. « Bon, j'espère que c'est aussi bon que ça en a l'air. Je garantis rien par contre, j'ai jamais été vraiment doué en cuisine, alors... »



© Pando
avatar

Invité

Re: (Willa) give me love
Jeu 2 Fév - 19:52



give me love
paolo

Tu étais satisfaite de cet homme qui cherchait à te combler. Mettant à côté sa fierté pour espérer que la situation s'arrange entre vous. Tu lui en étais très reconnaissante. Ce n'était pas toi qui aurait l'idée d'organiser tout ce petit bien-être. Son petit air désinvolte, les bras croisées, le haussement des épaules, tu savais qu'il y avait plus qu'une simple envie de te faire plaisir. Tu plisses les yeux, ta tête se penche sur le côté. Curieuse de découvrir ce qu'il se trame. Mais lorsque deux billets d'avion s'agitent sous ton nez tu es surprise. Au début tu essayes de déchiffrer les lettres inscrites sur ces bouts de papier avant de remarquer qu'il s'agissait d'un voyage à Paris. Tu les attrapes, tu les regardes. Longuement. Il n'avait pas osé. Si. Un rêve, une envie perpétuelle de te rendre dans la ville romantique. Oeuvres d'art, culture, gastronomie, tout un monde qui s'offrait à présent à toi. Une vie bien idéale, petite balade dans les rues parisiennes aux côtés de ton homme. Quoi de plus belles choses. Tes yeux brillaient, tes pensées chaviraient, ne contrôlant plus tes sens. Sa voix te ramène à Vérone, petite voyageuse déjà entrain de s'imaginer au sommet de Montmartre. Tu le regardes, un soupire joyeux qui feint tes lèvres, tes dents qui effleurent tes lèvres, une envie irréversible de lui sauter-dessus. Mais tu ne fais rien, trop bouleversé par la vague d'émotions qui te submergent. Tu n'arrives même pas à formuler quelques mots, tellement tu es stupéfaites, agréablement, par le cadeau que venait de te faire Paolo. Ta bouche s'ouvre en grand, sept jours. C'était énorme, tu viens alors enrouler tes bras autour de son corps alors qu'il regagnait la cuisine. Tu t'approches de son visage afin de lui susurrer des remerciements à l'oreille et de venir embrasser sa joue. « Si tu n'avais pas fait de risotto, je crois que c'est toi que j'aurais croqué. » Les joues qui rougissent, le regard plein de malice. Tu étais tellement heureuse, tu ne savais pas comment le remercier.

Tu le laisses s'affaisser en cuisine, admirant de ton côté les deux beaux billets pour Paris. Tes pupilles papillonnaient, listant dans ta tête tous les endroits où vous pourriez aller. Tu rigoles lorsqu'il t'annonce qu'il te fait confiance quant aux visites que l'on pourrait faire. « Je crois que dès demain, je m’attellerais à faire la liste de tous les endroits que nous pourrons visiter. Il y a tellement de choses à faire, Orsay, Beaubourg, Montmartre, Notre-Dâme, le Quartier Latin. Anh, je crois que tu as touché mon coeur en organisant ce voyage. » Tu n'en pouvais plus. Tu espérais que ce mois se termine vite pour être rapidement au jour du départ. Comme une gamine à rêvasser, tu entends à peine le son du téléphone de Paolo. C'est seulement lorsqu'il te demande de regarder pour lui que tu te rends compte qu'il reste encore de nombreux jours avant Paris. Tu attrapes le téléphone de Paolo et regardes. Doucement tes yeux se posent sur l'écran tactile du portable et s’agrandissent au fur et à mesure que tu découvres la nature de la notification. Il s'agissait du site de rencontre /LOVE. En soit, ce n'était pas ce qui te dérangeait le plus. Quoique. Mais plutôt le pseudo ainsi que le contenu du message. Une femme, un message plutôt sympathique. Voir même un peu trop révélateur d'une certaine attirance pour Paolo. Tu avales de travers. Tu déverrouilles le portable de ton petit ami, découvrant ainsi une conversation bien plus longue que tu ne l'espérais. Des messages d'une nature plutôt attrayante. Ces deux là s'entendaient bien. Plus que bien. L'idée même qu'il puisse apprécier une femme dans ton dos, sur un site de rencontre qui plus est, t'agacer. Ca te rendait folle. La lecture rapide des messages montraient bien qu'il y avait plus qu'une simple conversation mais un certain attachement entre les deux. Tu inspires et expires calmement. Au même moment, Paolo ramène les assiettes de risotto. Tu ne savais pas quoi faire. Il venait de t'offrir des billets pour Paris, n'était-ce pas une preuve qu'il tenait à toi et qu'il souhaitait que ça marche entre vous. À la fois tu voulais partir à la fois tu voulais rester et le confronter pour comprendre les raisons qui l'ont poussés à s'inscrire sur ce site mais également parler avec cette jeune femme. Tu te racles la gorge. « Qui est cette Hermingway ? » Tu le fixes, droit dans les yeux. « Ou plutôt qui est-elle pour toi ? » Ton ton était tranchant, rien à voir avec l'enjôlement dont tu disposais quelques minutes plus tôt. Avant même qu'il ne te réponde tu poses, dans un léger fracas son portable contre la table faisant apparaître le message qu'il a reçu.

© ACIDBRAIN

Re: (Willa) give me love



(Willa) give me love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ✩ give me love like her
» Give me love (or maybe not) - Ran'
» Give me Love [Davy & Calypso]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: Les archives du forum :: Les archives du forum :: Les RPs terminés-
Sauter vers: