avatar
Arrivé(e) le : 29/01/2017
Posts : 60
Avatar : abigail spencer
Crédits : soha

ATTEND L'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur http://slashlove.forumactif.org/t1026-f-pythagore

(f) pythagore
Dim 29 Jan - 20:21


pythagore
33 ans - borgo venezia - célibataire - abigail spencer

#lonelygirl #sciencegoals #fencing

le/la contacter

je suis plutôt...
ordonnée – taciturne – digne de confiance – asociale – méthodique – conciliante – maladroite dans ses relations aux autres – compliquée – routinière – appliquée – débrouillarde – ingénieuse –rationnelle – optimiste – minutieuse – rigoureuse – intransigeante – solitaire – hautaine et pédante, à première vue – réservée

Yeux : marronsProfession : neurochirurgienne
Cheveux : brunsAlcool : parfois, mais seulement du vin
Mensurations : 1m65, 48km, minceTabac : déteste la fumée
Style : classiqueAlimentation : végétarienne
Origines : européennesPéchés mignons : fettucine al pesto genovese – blanc
Sexualité : hétérosexuellePetits plus : des lunettes mais seulement pour regarder la télé ou après plusieurs heures sur l'ordinateur
Musiques
1. les quatre saisons (vivaldi)
2. highway to hell (acdc)
3. o mio bambino caro (puccini)
4. halo (beyoncé)
5. via con me (paolo conte)
Films
1. la vita é bella (roberto benigni)
2. imitation game (morten tyldum)
3. ladri di biciclette (vittorio de sica)
4. forrest gump (robert zemeckis)
5. bright star (jane campion)
Livres
1. millenium (stieg larsson)
2. the origin of species (charles darwin)
3. micrographia (robert hooke)
4. canon de la médecine (avicenne)
5. au bonheur des dames (emile zola)
Passions diverses
1. l'escrime
2. le vin
3. la maladie d'alzheimer
4. la ville de pompéi
5. la biologie
à propos de moi

Quel est votre meilleur souvenir ? Mon meilleur souvenir est peut-être le jour où j'ai enfin obtenu mon diplôme de neurochirurgienne à l'âge de trente. Après six ans de médecine et six ans de spécialisation, je rentrais enfin dans la vie active. Ma famille entière était réunie pour l'occasion, mes soeurs avaient fait le déplacement pour participer à ma remise de diplôme. Pour la première fois, j'ai senti que mes parents étaient vraiment fiers de moi, une sensation que je n'avais pas eu depuis longtemps.

Votre plus grand rêve ? Ma plus grande réussite serait de trouver un remède à la maladie d'Alzheimer. C'est sans doute très utopiste, nombre de grands chercheurs sont déjà passés par là sans succès, mais c'est peut-être la définition d'un rêve finalement. J'ai depuis de nombreuses années une véritable fascination pour cette maladie, j'ai lu à peu près tous les livres et articles sur le sujet.

Avez-vous des peurs ou des phobies ? Ma plus grande peur serait justement d'être atteinte de la maladie d'Alzheimer. Pour un esprit comme le mien, constamment en ébullition, il n'y aurait rien de pire : oublier qui on est, oublier les gens qui nous entourent, oublier ses moindres acquis ... Je sais bien que le risque est faible, surtout qu'aucun membre de ma famille n'a jamais été atteinte de cette maladie mais c'est une peur qui me suit malgré tout.

Êtes-vous plutôt sportive ? Depuis l'âge de six ans, je pratique l'escrime et plus particulièrement le fleuret. C'est un sport qui me correspond tout à fait : concentration, patience, application. J'apprécie aussi le fait que derrière le masque, on ne décèle pas les expressions, que ce soit les miennes ou celles de mon adversaire. J'ai participé plusieurs fois aux championnats nationaux quand j'étais plus jeune et je continue toujours à pratique aujourd'hui en loisir.

Quel événement de votre vie vous a le plus marqué(e) ? Je dirais que l'événement qui m'a le plus marqué est la mort de mon petit frère Ugo, alors qu'il avait seulement deux ans. J'en avais neuf à l'époque et si je n'ai pas vraiment de souvenirs de l'enfant qu'il était, sa disparition que le cataclysme que cela a engendré dans notre famille restera gravé à jamais dans ma mémoire. Je revois la détresse de mes parents, le désarroi de mes autres frères et soeurs. De mon côté, je n'arrivais par à pleurer, sans doute parce que j'avais du mal à réaliser tout ce que cela pouvait engendrer. Est-ce que vous pensez que cela fait de moi quelqu'un d'insensible ?

Pourquoi avez-vous choisi la profession que vous exercez actuellement ? Quand je suis arrivée en faculté de médecine, je n'avais pas encore décidé vers quelle spécialisation je souhaitais me tourner. Le cerveau est un organe extraordinaire sur lequel on sait encore bien peu de choses et mes lectures sur la maladie d'Alzheimer m'ont convaincu de me lancer dans cette voie. J'ai fait douze ans d'étude pour en arriver-là et j'ai décidé d'amorcer un doctorat en parallèle de mon activité à l'hôpital pour continuer à faire de la recherche.

Et si vous étiez un animal ? Je serais certainement un agouti, un rongeur d'Amérique tropicale. Comme cet animal, je suis plutôt solitaire et indépendante, prévoyante et souple. J'aime beaucoup les animaux, j'ai parfois l'impression qu'en un regard, ils sont capables de mieux me comprendre que bon nombre d'êtres humains. Enfant, les sorties au zoo faisaient partie de mes favorites et je m'y rends encore parfois toute seule.

Depuis quand êtes-vous à Vérone ? Je suis à Vérone depuis toujours et je ne pense pas quitter cette ville un jour. J'ai besoin de repères et de certitudes pour me sentir à l'aise et cet environnement, ces rues que je connais parfaitement sont mes repères. Je ne conduis pas, même si j'ai mon permis j'ai une peur bleue de la conduite, mais j'aime prendre mon vélo et me perdre dans Vérone, du Borgo Venezia où j'habite aux extérieurs de la ville où vivent encore mes parents.

Quel est, selon vous, votre plus grande qualité ? Je vais être honnête, je n'ai pas beaucoup d'amis. Je ne sais pas me vendre aux yeux d'autrui pour passer pour une personne agréable. Je ne sais pas m'intéresser volontairement aux autres ou quand j'essaye de le faire, je ne m'y prends jamais comme il faut. Mais quand on arrive à me comprendre et qu'on arrive à gagner ma confiance, je suis une amie fidèle et loyale qui ne vous laissera pas tomber.

Et votre pire défaut ? Encore une fois, je suis une personne solitaire et je ne ressens pas constamment le besoin de m'intéresser aux gens qui m'entourent. Je le sais, ça fait partie de ma maladie, mes parents me l'ont toujours plus ou moins répété, comme si ce fardeau les pesait plus qu'il ne me pèse moi. J'ai appris à vivre avec et la plupart du temps, cela ne me rend pas malheureuse. Aux yeux d'un inconnu, je peux passer pour une personne hautaine, froide ou pédante mais si on prend la peine de creuser un peu ...

Que pensez-vous de votre famille ? Comme ces rues de Vérone que je connais par coeur, ma famille est mon pilier, mon repère. Même si je ne leur ai jamais montré, même si je ne leur ai jamais dit, je les aime et j'ai besoin de chacun d'eux dans ma vie. Mes frères et soeurs ont appris à m'accepter comme je suis et même si je ne suis pas forcément celle à qui ils viennent se confier quand ils ont quelque chose sur le corps, ils savent que je ferai tout pour eux, quoi qu'il arrive.

Que pensez-vous des rencontres sur internet ? D'un côté, cela me fait un peu peur parce que dans le fond, on ne sait jamais qui se cache derrière l'autre écran. Mais d'une certaine manière, je me dis que cela peut être une bonne opportunité pour moi. Je me livre plus facilement à travers des écrits, derrière mon clavier. Et puis tant que je ne rencontre pas cette autre personne, elle n'est pas vraiment réelle finalement et c'est beaucoup moins effrayant.

Et sinon, les réseaux sociaux, ça vous branche ? Je ne leur trouve pas grand intérêt. A quoi servent-ils, si ce n'est afficher sa vie aux yeux de tous pour paraître comme une personne branchée ou sociable ?

Que regardez-vous en premier chez un homme ? Ce que je regarde en premier chez un homme, ce sont des chaussures et ce pour deux raisons : d'une part, je pense qu'on en apprendre beaucoup sur un homme en fonction des paires de chaussures qu'il peut porter, qu'elles soient baskets, sandales ou mocassins. L'autre raison est beaucoup plus pragmatique : j'ai beaucoup de mal à regarder quelqu'un, et en particulier un homme, dans les yeux.

Quelle est votre premier rendez-vous idéal ? Je n'ai jamais eu de premier rendez-vous idéal. Quand un homme est suffisamment intéressé pour m'inviter à dîner, cela ne se passer pas très bien en général, il finit toujours par quitter la table avec une très bonne excuse. Je dirais que pour un premier rendez-vous idéal, il faudrait que l'homme en face de moi s'intéresse à la personne que je suis vraiment et pas seulement à mon diplôme, mon compte en banque ou mon nom de famille. Ça serait déjà un bon début.

vous & moi

Je ne recherche pas forcément l'âme soeur sur /LOVE, je doute même de cette idée d'âme soeur, cela n'a rien de cohérent ou de rationel. Non, ce que je recherche ici c'est une homme qui saura passer au-dessus de ma carapace, au-delà de la première impression négative que je peux parfois dégager pour vraiment essayer de me connaître. Mes exigences ne sont pas bien hautes parce que je connais aussi mon caractère, je sais à quel point il peut être compliqué à comprendre, mais après tout, la perle rare se trouve peut-être ici ?
avatar
Arrivé(e) le : 22/06/2016
Posts : 275
Avatar : /LOVE
Crédits : by killer from a gang

ASSISTANT EN LIGNE
Voir le profil de l'utilisateur

Re: (f) pythagore
Lun 30 Jan - 12:22


Profil certifié conforme à la charte de l'assistant amoureux /LOVE.
Mise en ligne officielle : 30/01/17

Désormais, vous avez accès à la fonctionnalité "messagerie en ligne". Que diriez-vous de commencer à discuter avec d'autres membres ? N'hésitez pas à actualiser régulièrement votre profil, plus il sera renseigné et plus vous attirerez l’œil.
(f) pythagore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [♂] ▬ Pythagore
» Pythagore •• Il reviendra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/LOVE :: L'entrée à Vérone :: /LOVE : profils & discussions :: Les profils validés-
Sauter vers: